La mort subite du nourrisson

Publié le

Ce syndrôme fait peur à tout nouveau parent. Malheureusement il est encore trop fréquent, et dans quelques cas peut s'éviter.

L'autopsie permet d'identifier une cause précise dans un cas sur dix, le plus souvent respiratoire ou infectieuse. Une anomalie génétique cardiaque (syndrome du QT long) est retrouvée également dans un cas sur dix. Dans moins de 5 % des cas, le diagnostic de mort subite du nourrisson est erroné, et le décès cache en réalité une intervention criminelle.

Dans les autres cas, des facteurs de risque ont été déterminés :

  • la position de couchage sur le ventre
  • un partage du lit avec une autre personne
  • une chambre trop chauffée
  • le tabagisme de la mère pendant la grossesse et le tabagisme passif
  • l'âge du nourrisson (pic de décès entre deux et six mois)
  • la prématurité
  • le sexe masculin est deux fois plus victime de cette pathologie
  • le non-allaitement

Depuis 1990 le couchage sur le dos à permis de faire diminuer les morts subites du nourrisson de 75%.

Un milieu social défavorable majore également le risque de mort subite, probablement du fait d'une plus grande fréquence de facteurs de risque reconnus.

Il existe une composante génétique, non encore identifiée, avec des formes familiales.

Près de 10 % des morts subites n'ont cependant aucun facteur de risque reconnu.

Un déséquilibre de sérotonine pourrait expliquer 50 % des cas de mort subite du nourrisson.

Une autre hypothèse serait possiblement infectieuse avec la présence de certains germes trouvés de manière plus fréquente chez les morts subites inexpliquées par rapport aux morts subites à cause identifiée. L'explication de cette corrélation n'est cependant pas claire.

Pour nous, Tom fait parti des 10% de décès de cause inconnue... Mis à part le fait que la nourrice l'ai couché volontairement sur le ventre, alors que je lui avais interdit...

Il existe dans chaque région des centres de référence en mort subite du nourrisson, un médecin spécialisé nous a accueillit et à fait faire des tests aux twins à leur naissance.

Sur ce site, vous trouverez les chiffres, les dernières avancées, et une pétition à signer en ligne pour faire avancer la recherche. Car il n'y a presque aucun budget pour ces dernières...

http://www.sa-vie.fr/

Malheureusement la mort subite ne s'arrête pas à 1 an comme beaucoup le pensent, le nom seulement change, mais la mort subite de l'adolescent et de l'adulte existe est reste une cause importante de décès chaque année.

La mort subite du nourrisson

Commenter cet article