Pourquoi il ne faut pas secouer un bébé?

Publié le par Marine

Un matin on se lève, la nuit a été courte, le panier à linge déborde, le lave-vaisselle est à vider, le ménage et les courses à faire, bébé pleure beaucoup pour une raison ou une autre, ne veut pas faire la sieste, votre homme rentre et râle, bébé pleure, vous courrez toute la journée, bébé pleure encore, il est changé, lavé, nourrit, bercé, vous avez même essayé la poussette, la voiture, le doliprane, mais il pleure, il est dans vos bras, rouge écarlate vous le prenez à bout de bras sous les aisselles et là, vous vous retenez de le secouer, juste pour qu’il arrête, juste pour qu’il comprenne qu’il faut qu’il arrête, juste pour qu’il se passe quelque chose, vous vous retenez car vous savez que c’est mal, qu’il y a gros de conséquences si vous ne résister… Vous le posez et pleurez… 

Pourquoi il ne faut pas secouer un bébé?Pourquoi il ne faut pas secouer un bébé?

Mais savez-vous pourquoi il ne faut pas secouer un tout petit ?

Vous savez que la tête d’un bébé est très lourde, la dimension de celle-ci représente ¼ de la taille de l’enfant. De plus, il a les muscles du cou encore très faibles. Pour terminer, il y a un espace entre le cerveau et la boite crânienne des enfants jusqu’à l’âge de 1 an environ. Le cerveau est trop petit, ce qui fait qu’il flotte dans le crâne.

Lors d’une secousse, la tête de l’enfant part d’avant en arrière, il ne peut pas la soutenir à cause de ses muscles du cou trop faibles et son cerveau s’écrase contre les parois de la boîte crânienne et provoque une rupture des vaisseaux sanguins donc une hémorragie.

Tout d’abord, sachez que 200 syndromes de bébé secoué, au minimum, se produiraient chaque année en France, mais le diagnostic est souvent difficile, il y en aurait bien plus.

  • Les pères représentent entre 30 et 50 % des auteurs ;
  • Les amis de la mère 20 % 
  • Les nounous ou baby-sitters entre 10 et 20 % 
  • La plupart des auteurs ont moins de 25 ans

 

Les récidives du syndrome de l'enfant secoué se produisent dans plus de 50 % des cas.

 

Le syndrome du bébé secoué provoque des lésions aux cerveaux, se traduisant par des blessures neurologiques graves, des hémorragies, des lésions importantes aux tissus, un gonflement du cerveau.

Ces lésions se manifestent par, à court terme la mort, des convulsions, un arrêt respiratoire, une perte de connaissance, une paralysie, une modification du tonus, un moins bon contact avec l’enfant, un bombement de la fontanelle, un état végétatif, une cécité (être aveugle), et à  plus long terme un retard du développement, un déficit intellectuel, et une cassure vers le haut de la courbe de tour de tête (macrocrânie)

 

Quelques chiffres qui font peur…

  • 10 % des bébés secoués meurent,
  • 25 % souffrent d'hémiplégie, retard mental majeur, cécité, épilepsie rebelle...
  • 50 % hériteront d'un mauvais pronostic : épilepsie contrôlée, paralysie ponctuelle, retard mental modéré, etc... 
  • 92 % des enfants secoués souffriraient d'un retard mental ou de troubles d'apprentissage dans les six ans suivants
  • seul moins d'un enfant sur quatre s'en sortirait sans séquelle.

 

Si les pleurs du bébé, son refus de manger ou le change de sa couche vous frustrent vraiment, demandez à une personne de confiance de vous remplacer rapidement

Si vous ne pouvez trouver personne immédiatement, assurez-vous que l'enfant n'a pas de problème réel et éloignez-vous de la pièce quelques moments, mettez-le dans son lit et sortez 3 min…

On a tous été fatigués des pleurs de nos bébés un jour ou l’autre, surtout quand celui-ci pleure beaucoup, n’ayez pas honte à demander de l’aide, votre médecin, une amie, le pédiatre…

 

Quelques petits conseils

  • Si vous avez peur de faire du mal à votre enfant, appelez un professionnel.
  • Il est important de Connaître les numéros d’urgence et apprendre les gestes de premiers secours
  • Ne pas secouer un bébé qui fait un malaise pensant que ça va le réanimer 
  • Parlez à votre médecin que votre bébé pleure beaucoup, peut être as t'il un problème physiologique (reflux, coliques, poussées dentaires...)

 

Internet peut vous être d'une grande aide avec ces forums et toutes les mamans qui peuvent vous conseiller et vous rassurer 

Pourquoi il ne faut pas secouer un bébé?Pourquoi il ne faut pas secouer un bébé?

Publié dans Le quotidien

Commenter cet article