Pourquoi je ne vais plus sur les forums

Publié le

Pourquoi je ne vais plus sur les forums

.

En fait, je n'en n'aime qu'un, celui de mamans qui ont perdu un enfant de mort subite comme moi, mais c'est un forum privé où nous seules pouvont écrire, donc pas de zyeutage malsain.

 

Ce que je déteste par dessus tout, c'est ça, les gens qui viennent sur un forum mort subite, pour nous souhaiter du courage, nous dire qu'elles ont peur et commenter nos états d'âme... Sauf que, quand on vient de perdre un enfant, on ne supporte pas que quelqu'un vienne nous "narguer" en nous disant "j'ai la chance d'avoir mon fils mais il dort sur le ventre et j'ai peur qu'il meurt"... Ha, oups, pardon elles écrivaient plutot ça "g la chanse davoir mon fil mé il d'or sur le ventre ai g peur kil meur" 

Je suis loin d'être accro à l'orthographe, mais quand il faut lire 4 fois la phrase pour comprendre ce que la personne veut dire c'est chiant...
 
 
Il y a donc ceux là, mais en devenant maman j'en ai découvert d'autres...
 
 
Dans les forum vous avez les "pro", pro allaitement qui vous diront que même fatiguée, même avec 41C° de température, même si on doit se faire operer, il faut emmener le bébé à l'hôpital avec nous... Les "pro" maternage qui vous diront que dormir dans son lit avec son bébé il n'y a rien de mieux, celles qui vous disent que quitter votre mari cash alors que vous venez juste de dire que ça ne va pas fort, celles qui vous jugent et vous disent que si vos enfants sont "comme ça" c'est de votre faute ou celles qui vous sortent leur psychologie à 2 balles en ayant lit 4 lignes...
 
Mais le pire aujourd'hui je trouve, les simplement les mamans comme moi, qui ne jugent pas, qui ne conseillent pas, qui ne racontent pas trop leurs vie (bon, là ce n'est plus comme moi) mais qui ont toutes les meilleurs enfants du monde! 
 
 
Je vous explique :
 
  • Quand mes enfants pleuraient nuits et jours, leurs bébés (du même âge et aussi des jumeaux) ne pleuraient jamais, ont fait leurs nuits à 1 mois 1/2
  •  
  • Quand j'étais épuisée, que moi aussi je pleurais nuits et jours, elles sortaient au resto avec leur mari
  •  
  • Quand je m'enguelais H24 avec twins'dad, elles retrouvaient au bout de 2 mois la libido de leur jeunesse 
  •  
  • Quand je pleurais à la caisse du supermarché car mes enfants hurlaient dans la poussette, elles partaient seules en vacances avec les leurs et faisaient 8h de route en s'arrêtant sur les aires d'autoroute tranquilles. 
  •  
  • Elles faisaient leurs courses avec leurs jumeaux tout petit sans problème alors que moi j'angoissais d'aller les chercher au drive car mes fils allaient pleurer dans la voiture.
  •  
  • Quand je voulais me séparer de twins'dad car il ne m'aidait ni avec les enfants ni à la maison, leurs mari faisait tout, jusqu'à changer toutes les couches et emmener les enfants seul chez le médecin
  •  
  • Quand mes enfants ont commencés à marcher; les leurs marchaient déjà depuis très longtemps
  •  
  • Quand leurs enfants font des bonhommes en pâte à modeler à 15 mois, les miens vomissent dès qu'ils la touche (d'ailleurs je n'ai toujours pas compris pourquoi) 
  •  
  • Quand leurs enfants font des dessins sans déborder, les miens mangent les feutres...
  •  
  • Quand leurs enfants ne sont plus en poussette à 20 mois car ils sont super sâges, j'essaye avec les miens, et après m'être épuisée à les choper en train de piquer la guitare du SDF, carresser le chien de la vieille pas commode, et manger un truc non identifié trouvé par terre, je luxe le bras à Hugo car il s'est mis à faire ses jambes molles alors que je lui tenais la main... 

  • Quand leurs enfants sont propres à 18 mois alors que les miens n'ont toujours pas compris que le pot n'était pas un chapeau, ou bien quand ils s'installent avec un livre dessus et se lèvent juste pour faire caca sur le tapis à coté...
  •  
  • Elles, elles ont repris le boulot, elles arrivent à tout gerer, le ménage, les enfants, la maison, le boulot, les courses (même pas au drive) alors que moi en congé parental j'ai du mal à trouver le temps parfois et je suis fatiguée...
  •  
  •  
 

Ce que j'aime dans les forum, c'est l'échange, j'adore parler avec d'autres mamans dans le même cas que moi, avec des enfants du même âge, de ce qui nous à aidé ou non, mais pour ces raisons, je n'y vais plus...

 

En fait, tout ça parce que je suis hyper jalouse de ces filles là à qui la vie sourit et qu'à chaque fois j'ai l'impression d'avoir les pires enfants de l'univers...

Pourquoi je ne vais plus sur les forumsPourquoi je ne vais plus sur les forums

Publié dans Le quotidien

Commenter cet article

cerise 01/05/2014 23:18

J'ai l'impression de me lire quand mon fils était tout petit !! J'étais épuisée, j'avais le temps de rien, j'étais maman et c'est tout !

Cette fois (bon pour l'instant, on ne sait jamais ça peut changer, ma fille n'a que 3 semaines !) c'est tout l'inverse, je fais plutôt partie de l'autre catégorie de maman...

Les forums parfois ça peut être saoulant oui entre celles qui ne font que se plaindre et les autres pour qui tout va bien... mais ça peut aider aussi à positiver :) pendant ma grossesse j'avais des jours où j'en pouvais vraiment plus (j'ai vomis pendant 9 mois !) et je me suis fait des copines internautes, ça aide de partager les bons comme les mauvais moments :)

Twinsavenue 02/05/2014 13:55

Je suis contente Cerise, tu me rassure, je me dis que pour le prochain ça ira peut être mieux!
C'est vrai que ça aide aussi à positiver car tu sélectionne la catégorie de personne avec qui tu parle, se soutenir entre femmes enceintes, mamans de jeunes enfants c'est quand même chouette (et désolé pour le vomis pendant 9 mois ;) )

Steph 13/04/2014 18:08

Je ne suis pas fans des forums car je trouve qu'il y a souvent des personnes très fermées sur leurs idées et qui n'aiment pas être contredites! Et puis, les copines étaient déjà mamans et pleines de trucs et astuces tellement différents que j'ai pu essayer et voir ce qu'il fonctionnait avec mon bonhomme.
Quand j'ai perdu mon bébé l'an dernier, j'ai commencé à faire le tour de forums sur des sites de santé, de mamans......je cherchais uniquement une explication sur les MFIU. Au bout de 2 jours, j'ai vite pris les renseignements que je cherchais et je n'y suis plus retournée car certains commentaires étaient horribles ou trop "nunuches". Je ne pensais pas trouver de personnes réelles à qui en parler : pas de copines à qui s'est arrivé. Pourtant, dans mon entourage, j'ai trouvé des personnes à qui est arrivé la même chose : ça fait du bien de discuter avec des personnes que l'on connait, il n'y a pas ce regard de pitié ou pas de gros blanc au téléphone quand je réponds sur la ligne de mes parents.
Il y a quelques temps, j'ai voulu faire un blog d'entrainement (je suis un peu blonde et je ne pige pas tout du premier coup!) et essayer différents sites de blog pour faire un blog sur notre future maison (pour que nos familles et amis suivent notre projet). C'est en parcourant des blogs que je suis tombée sur le tien : un blog plein de vie, de conseils et d'idées et aussi un petit peu de ton histoire. Je te suis avec plaisir car à la différence de certains, tu n'es pas enfermée dans ton deuil : j'ai l'impression que lorsqu'une épreuve si difficile arrive, on ne peut plus rien faire : ni rire, ni sortir, ni penser.....Et que si on passe à autre chose trop vite, on passe pour un monstre!
Sur les blogs aussi, il y a les mêmes personnes que sur les forums mais c'est plus facile de les éviter!!

Twinsavenue 13/04/2014 19:03

Merci beaucoup Stéphanie. C'est vrai qu'avec les blogueurs c'est plus sympa de discuter car tu ne parle qu'à ceux qui t’intéressent, ce qui est bien sur les forum c'est qu'en un clic tu discute avec plusieurs personnes en même temps...
Je n'ai pas la chance d'avoir des copines mamans de jumeaux (je pense que pour elles c'est une chance de ne pas avoir de juju lol) donc j'ai aimé participer à un forum jumeaux, mais tu as raison, rien ne vaut une véritable discution avec une amie qui ne nous juge pas (même une amie virtuelle)
Oui, lorsqu'on pert un enfant on ne peux plus rien faire et on culpabilise à l'idée de rire, manger, parler, vivre simplement, j'ai été enfermée dans mon deuil pendant 2 ans, j'en suis sortie uniquement grace à mes Twins qui m'ont poussé vers l'avant même quand je n'en avais pas envie... Et j'ai honte car j'ai l'impression justement d'aller bien trop rapidement... J'ai du mal avec le regard des autres, mais c'est pour le bien de ma famille, et au fond de moi je sais que j'aime Tom un peu plus chaque jour et qu'il ne se passe pas une minute sans que je pense à lui...
Tu me montre ton blog?
Merci encore pour ton message Stéphanie.
Bonne soirée

Adèle 13/04/2014 14:00

C'est marrant mais je ne vais plus sur les forums, justement pour l'inverse.
Je ne suis pas une maman parfaite, loin de la ... mais j'en avais ras le bol de lire uniquement des messages de mamans qui se plaignaient de leurs enfants, qui en avait marre de tout, dont rien n'allait, il fallait juste que leurs enfants soient parfaits et grandissent vite. Ras le bol de la non considération de l'enfant mais de penser principalement à soi (attention il faut penser à soi, bien sur, et souvent, mais ne pas oublier que les enfants sont des enfants et pas de petits adultes).
Il était impossible de dialoguer avec ses mamans qui me prenaient pour une mère parfaite, ce que je ne suis pas ... marre de lire des gens qui veulent juste qu'on les plaignent et surtout surtout pas essayer de réfléchir pour trouver des solutions. Je conçois que ça fait du bien aussi de parler de ses problèmes mais à force de lire tout ça et rien que ça et pas de positif je n'en pouvais plus.
Mon malaise grandissait tellement et j'en venais à pleurer pour les pauvres enfants en lisant certaines mamans que du coup je suis partie.
Voila pour mon expéricence bien différente de la votre mais le résultat est le même.
Personnellement, ça ne me manque pas finalement.

Twinsavenue 13/04/2014 18:55

Ouf si je ne vous ai pas fait pensé à une de ces mamans!
Oui je suis tout à fait d'accord avec votre première phrase, il est difficile de dire ce que l'on pense sans que quelqu'un l'interprète d'une autre façon...
Ce qui me dérange aussi c'est quand les personnes viennent demander un avis sur un sujet "grave" comme une réduction embryonnaire sur des triplés et qui se vexe et réponde hyper méchamment quand on lui dis que c'est dommage et que nous nous garderions les 3....

Adèle 13/04/2014 14:39

Il y a une phrase qui me plait beaucoup : Entre ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis réellement, Ce que tu veux entendre, Ce que tu entends, Ce que tu crois comprendre, Ce que tu veux comprendre, Et ce que tu comprends réellement, Il y a neuf possibilités de ne pas s’entendre !

C'est vrai qu'en fonction de notre vie nous n'avaons pas du tout les mêmes attentes de ces forums.
Et je crois surtout que je suis tombée sur des mamans très particulières qui s'entrenaient mutuellement dans cette idée de se plaindre tout les jours sans vouloir de solutions (je ne disais pas du tout que c'était votre cas).
Et je suis bien d'accord que ça fait du bien de parler, de souvrir et bien souvent ça fait du bien de voir que d'autres personnes sont dans la même situtation. Mais sur le forum où j'atais ce stade avait été déassé depuis longtemps.

Mais ça me fait du bien de lire que d'autres personnes ont d'autres attentes et d'autres expériences des forums.Peut être qu'un jour j'y trouverais une place.

Twinsavenue 13/04/2014 14:24

C'est rigolo, je pense en fait que tout ce qui ne nous correspond pas à un moment donné ne nous plait pas, c'est pour ça que les forum, grand rassemblement de personnes tellement différentes est un jour ou l'autre énervant.
Je cherchais juste des mamans qui galéraient comme moi simplement pour me rassurer sur ma capacité à être une bonne mère, les gens autour de moi ne faisaient que me culpabiliser par rapport au décès de Tom que je voulais voir que les chez les autres aussi ce n'était pas tous les jours drôles... Chose que je n'ai pas vu...
Personnellement je n'ai pas besoin d'aller sur des forum quand tout va bien, ou parfois juste pour voir les messages des autres et leur répondre en mp sur ma petite expérience...
Et puis, heu, je n'étais pas une de ces mamans qui voulait qu'on la plaigne et j'allais justement sur les forum pour poser ce que j'avais sur le coeur et qu'on me donne des solutions.... (rien que le fait d'avoir écrit souvent ça allait mieux...)